Archives

Les 14 sujets les plus lus

Une note de pub

Z-Machines Music for Robots par Squarepusher

Share Button

 Après le groupe de métal Compressorhead l’an dernier, véritable curiosité technologique, c’est au tour du musicien électronique britannique Tom Jenkinson, alias Squarepusher,  de se lancer dans la composition pour guitare robot avec  Music for Robots.

Pour ce cinq-titres , Tom Jenkinson a composé des sonorités qui sont intégralement jouées par deux robots : un guitariste à 78 doigts et un batteur à 22 bras. «La principale question à laquelle j’ai tenté de répondre est : ces robots peuvent-ils jouer une musique qui véhicule des émotions ?»explique Jenkinson . A l’écoute de Z-Machines, le petit nom donné au groupe , les robots peuvent facilement passer pour des musiciens de chair et d’os, les ingénieurs étant parvenus à leur conférer un touché un minimum délicat.

Les créatures tentaculaires sont bien entendu plus rapides et métronomiques qu’un humain ne le sera jamais, mais ne donne pas une expression artistique pertinente. Néanmoins , la prouesse technique est bien plus intéressante que le résultat. 

Ceci n’est pas une leçon

Share Button

 ERIC LEGAUD GALAGOMUSIC

Un youtuber prof

Sur You tube il y a énormément de cours de musique, du cours de trompette en passant par celui de cornemuse, il y a le choix pour celui qui veut apprendre à jouer de son instrument sans avoir à traverser toute la ville.
Pour la guitare c’est pareil il y a le choix sur you tube et nous avons tous cherché un ou une prof qui pourrait nous expliquer comment jouer un morceau .
Le site guitarepourdebutant.fr a depuis le début de son ouverture (lien) eu le coup de cœur pour un monsieur sur you tube (lien), un gars avec une gouaille comme on dit , un mec qui sait donner envie de jouer et qui prend le temps dans chaque vidéo de nous apprendre en toute simplicité et avec précision comment réussir à sortir un air connu de notre satané guitare .

 

Ses vidéos cumulent plus de 13 millions de vues et il a déjà enregistré plus de 160 vidéos .

Bon je sais trop de suspens tue le suspens et vous allez me dire : »Bon hé Chris !! tu le balances le nom du mec !! »
Ce monsieur, c’est ERIC LEGAUD. Sa chaîne Youtube MrGalagomusic a déjà plus de 56 000 abonnés et à travers ses cours transparaît ce que tout élève recherche chez son professeur de guitare : une pédagogie , de très bonnes connaissances de l’instrument et un répertoire accessible, le tout sans prétention et avec de l’humour ……
Eric a pris un peu de son temps pour répondre avec gentillesse à mes questions afin que vous en appreniez un petit peu plus sur ce monsieur qui sait vous donner le plaisir d’apprendre.

Ceci n’est pas une leçon de Monsieur Galagomusic mais son interview 

 

interview guitarepourdebutant

 

 

Bonjour Eric, depuis combien de temps et de quelle façon as-tu appris la guitare ?

Eric Legaud .  : J’ai commencé la guitare vers 14 – 15 ans, ça fait donc bientôt 20 ans que je joue (ça ne rajeunit pas !). Mon apprentissage s’est fait avant l’arrivée d’internet (et oui ça a existé !) exclusivement dans les méthodes. Comme je faisais déjà pas mal de piano à cette époque, mes parents ne pouvaient pas me payer des cours de gratte en plus.

J’ai donc éclusé des dizaines, voire des centaines de méthodes pour apprendre. Dans chacune d’elle je chopais un ou deux trucs puis je passais> à autre chose. Et donc à force et à force, j’ai fini par trouver un fil rouge entre toutes les connaissances que j’avais accumulé. Je dois également beaucoup au magazine Guitar Part (et toutes les déclinaisons du magazine qui ont suivi) ainsi qu’au logiciel Guitar Pro qui m’a permis de trouver tout un tas de partoches.

Tu n’as donc jamais eu de prof de guitare ?

E. L .  : Le seul prof que j’ai eu fut pour le style manouche que je n’ai pas réussi à maîtriser tout seul. Je profite donc de cette interview pour saluer Olivier Guymont qui m’a transmis ces connaissances là, ainsi qu’aux copains gratteux des Tritons avec qui on jouait aux terrasses de café après les cours !

Comment t’es venu l’idée de vouloir apprendre la guitare aux gens via Youtube ?

E. L .  : En regardant faire le Youtuber Marty Schwartz, je me suis dit que j’avais peut-être également un créneau français dans les tutos guitare. Je trouvais le principe de Youtube juste génialissime, pouvoir mettre à profit son savoir en vidéo et le partager jusqu’à l’autre bout de la planète. Incroyable ! Je me suis donc lancé, en me disant que si je pouvais apporter quelque chose ne serait-ce qu’à une seule personne, tout cette nouveauté technologique aurait du sens et que ce serait gagné. Le but étant l’échange essentiel d’humain à humain, la contre-culture TV par excellence, c’est également ce qui m’a plu dans l’histoire.

Eric Legaud

Eric Legaud

Combien de temps en moyenne passes-tu pour mettre en place un cours gratuit en ligne ?

E. L .  :  Entre le repiquage, la conceptualisation, l’enregistrement, le montage et la mise en ligne, je dirais entre 4 et 10 heures selon le contenu et la difficulté du morceau.

Tes vidéos sont un véritable succès sur Youtube (si si ne soit pas modeste), comment se passe ta relation avec les gens qui te reconnaissent dans la rue ? (ça doit bien arriver) ?

E. L .  :  Comme vous y allez ma bonne dame ! (rires). Il arrive effectivement qu’on me reconnaisse parfois, et c’est à chaque un bonheur immense. Imagine, quelqu’un que tu ne connais pas vient vers toi avec un grand sourire en te disant merci ! Enfin, généralement ça commence par « excusez moi mais vous ne faites pas des cours de guitare sur internet ? » ou bien dernièrement « excusez-moi, mais je crois que vous êtes mon prof de guitare ! ». C’est pour ça que j’ai toujours quelques mediators Galago dans la poche, afin de leurs en filer en guise de remerciement quand l’occasion se présente.

Je n’oublie pas qu’être apprécié ou aimé des gens n’est pas un dû, c’est un privilège.  Alors j’essaie de soigner mes follower proportionnellement à l’immense bienveillance qu’ils veulent bien m’accorder.

Tu as également une école de musique sur Paris, enseignes-tu avec le même humour et la même énergie que sur tes vidéos ?

E. L .  :  Eh bien je crois que ce n’est pas à moi de le dire, j’essaie cependant d’être aussi dynamique et présent que possible.

Tes productions sont-elles destinées uniquement à être diffusées sur internet ou pouvons-nous imaginer une compilation en dvd de tes vidéos ?

E. L .  :  Peut-être un jour, il faudra avant tout que je me renseigne sur les droits d’auteur et ce qu’il y’a à payer pour utiliser les chansons des autres. Ce sujet est vaste et flou et je ne m’en suis pas encore occupé ; l’idée est cependant intéressante !

Des cours payants  » Galagomusic  » sont disponibles sur ton site (lien) et approfondissent beaucoup plus l’apprentissage. Tu viens de sortir le blues (lien), pourquoi cette approche du blues plus particulièrement et pourquoi ce choix ?

E. L .  :  Parce que le blues est un des principes fondateurs de mon jeu de guitare. Je m’en suis souvent éloigné pour bosser d’autres styles (folk, pop, rock, funk, bossa, manouche…) mais je reviens dessus d’une manière ou d’une autre puisque le blues est le parent de bien des styles musicaux. De par ma formation musicologique, j’ai retenu qu’il faut toujours revenir aux racines d’un langage pour en comprendre son évolution. Je pense que le blues est la racine de bien des musiques actuelles et est de fait incontournable.

Ce que j’y trouve également d’admirable, c’est d’arriver à renouveler son jeu en solo en utilisant que cinq notes (la pentatonique). L’écoute des grands du style est à chaque fois une leçon d’humilité et d’envie. Bref, j’ai fait cette vidéo parce que cette musique compte pour moi et que c’est un sujet dans lequel je me sens à l’aise.

Ceux qui achètent un cours payant peuvent télécharger directement la vidéo, mais tu fournis également un lien pour voir la vidéo en streaming sur tablette ou sur smartphone. Galagomusic étant déjà présent sur le store d’ Android (lien), à quand une application Galagomusic pour iphone/ipad ?

E. L .  :  On m’a souvent posé la question et je me suis donc intéressé au sujet . J’ai vite été refroidi quand j’ai vu les tarifs pour en créer une ! Tout dépend de la taille de l’appli et de son contenu, mais il faut compter au minimum de 8 000€ pour avoir quelque chose de basique. Donc à moins de trouver des sponsors, je vais attendre encore un peu…

Tu mets à disposition un fichier pdf avec des schémas. Envisages-tu de faire une méthode d’apprentissage de la guitare sous forme de bouquin ?

E. L .  :  Ah, ça ça me plairait beaucoup ! Après avoir épluché un nombre astronomique de méthodes, j’aimerais pouvoir contribuer à mon tour à la pédagogie sur papier, histoire de boucler la boucle. Pareil, ceci fait partie des projets à plus ou moins long terme, mais comme je bosse
absolument seul sur tout le travail de création des vidéos Galago, les autres idées sont longues à mettre en place !

Tu es devenu le pote virtuel de beaucoup de monde, le gendre idéal des belles doches, le petit ami rêvé des demoiselles, as-tu en tête un projet ou une envie particulière que personne ne connait encore ?

E. L .  :  Oulalah, tu m’offres une réputation que je ne connaissais pas moi-même ! (rires). Concernant les projets…j’en ai plein ! Outre les cours dans mon école et sur You tube, j’ai un projet artistique qui va se relancer à partir de cet été (2014), avec mon camarade et complice Fabrice Talon.
Il s’agit d’une pièce de théâtre que ce dernier a écrit qui s’appelle Camino. J’en ai composé l’habillage musical que je joue avec lui sur scène durant les péripéties des nombreux personnages qu’il incarne. Déjà jouée une bonne quarantaine de fois dans les belles régions de France en 2008, nous remettons le couvert de cette comédie au mois de juillet prochain dans l’Aveyron (je mettrai les dates et lieux sur mon site d’ici quelque temps).

Ça c’est pour le projet en cours, autrement j’aimerais installer enfin le système Skype pour pouvoir enseigner à distance, faire des Galago tournées pour dispenser mes leçons ailleurs que tout le temps sur Paris, trouver le temps pour composer des musiques de film ou des chansons, avoir un groupe, écrire un peu, prendre des cours de dessin…mais tout ceci nécessite une disponibilité dont je ne dispose guère en ce moment.

Bon la question que tout le monde se pose, ce mur mystérieux derrière toi sur tes vidéos, c’est où ?

E. L .  :  C’est dans la Galago school, là même où je dispense mes cours. Située à Paris à deux pas du métro Porte de Vincennes, dans la magnifique impasse Canart que les visiteurs charmés appellent parfois « le petit Montmartre du XIIème » !

Nous sommes en 2014, il reste deux Beatles, trois Rolling Stones, trois Led Zep’, penses-tu que la musique est entrain de disparaitre (rire)  ?

E. L .  :  Nos glorieux aïeux vont fatalement être amenés à disparaître, leur musique vivra cependant à jamais. Si on le veut bien ! Et j’aime à croire que mes enseignements et ceux des autres profs You tube (ou non) permettent de diffuser la bonne parole. C’est quand on cesse de les jouer et qu’on oublie leurs mots qu’ils disparaissent pour de bon. Comme chantait Trenet dans l’Ame des poètes : « Longtemps, longtemps, longtemps, après que les poètes ont disparu, leur âme légère court encore dans les rues ». Il ne tient qu’à nous de ne pas les laisser courir trop loin de nos rues.

Tu écoutes quoi en ce moment ?

E. L .  :  En ce moment j’écoute à fond « Axis : Bold as love » d’Hendrix, (CD que j’avais honteusement laissé de côté), ainsi que Head Hunters d’Herbie Hancock. Sinon je suis souvent sur You tube à dénicher des pépites que mes élèves internet ou de l’école me suggèrent.

Tu souhaites faire participer tes élèves virtuel au travers de vidéos , peux tu m’en dire plus ?

E. L .  :  Oui , bien sur , si tu veux  histoire de montrer qu’on peut aussi participer après avoir vu les tutos, pas seulement rester spectateur , j’aimerais rendre tout ça interactif en mettant en place le  » Galago défi », le 1er vient de s’achever  et je pense sortir un défi tous les mois et demi pour avoir un roulement et créer une émulation et une implication supplémentaire auprès des élèves.

Merci Eric pour ce moment très sympathique :) et on se quitte avec la play liste des participants  du 1 er Galago Defi .Bravo à vous tous

https://www.youtube.com/playlist?list=PLsMuFe8SZVPZ-OWHOWGia2wOZp_R70qYw

 

 

 

 

Pierre Bensusan des dates de concert en france

Share Button

40 ans de carrière et plus de 3000 concerts à travers le monde, Pierre Bensusan passe par la france lors de sa tournée mondiale .

pierre-bensusan

8/02/14 Nancy, France
28/02/14 Nancy, France
01/03/14 Brasles-Château-Thierry
05/03/14 Grenoble, France
07/03/14 Nice, France

  . Elu meilleur «Guitariste de World Music» par les lecteurs du prestigieux Guitar Player Magazine aux USA en 2008, ce musicien né à Oran a voulu retracer toutes ces années sur scène à travers un magnifique album live regroupant trois CD aux sonorités spécifiques, différentes et harmonisées autour d’une même ligne thématique, celle de l’amour d’un artiste pour son instrument. Sobrement nommé “Encore”, le triple album de Pierre accompagne une nouvelle tournée à travers la France, le Nord de l’Italie et les Etats-Unis où il donnera pas moins de 50 concerts.

C’est aussi dans le Sud de l’Aisne que s’exprimera le concertiste : samedi 1er et dimanche 2 mars 2014, lors du  salon international de la lutherie Brasles-Château-Thierry . Pierre Bensusan y a convié ses amis luthiers du monde entier, en particulier celui avec qui, depuis quarante ans, il partage l’aventure de la guitare, George Lowden. « Je n’aurais pas pu concevoir un salon de la lutherie sans réunir le binôme que nous formons, George et moi. Lui aussi est un autodidacte, il s’est mis seul à la lutherie et les plus grands jouent sur ses guitares, à l’image d’Eric Clapton ou de Van Morrison », précise le guitariste et chanteur. Un modèle anniversaire, guitare estampillée Pierre Bensusan, sera présenté à cette occasion.

Plus d’info http://www.pierrebensusan.com/  

 

Source article http://www.ladepeche.fr/ http://www.lepaysbriard.fr/ 

Ricardo Mollo

Share Button

Ce week-end, le rockeur argentin Ricardo Mollo a interrompu son concert devant des milliers de fans..pour rappeler à l’ordre un papa qui avait laissé sa fille dans sa voiture ! 

Une pure honte. Ce week-end le chanteur argentin réalisait son concert comme d’habitude. Enfin, pas tellement. Il l’a interrompu en plein milieu pour rappeler un ordre un fan qui a laissé sa fille dans sa voiture afin d’assister au spectacle. Le chanteur l’ayant remarqué, il avait pris cette jeune fille pour l’emmener en coulisses, et a ensuite rappeler à l’ordre le papa devant toute la salle alors qu’il la tenait dans ses bras ! « Allez, viens chercher ta fille. (…) Comment tu veux continuer à faire de la musique dans cette situation? », a lancé le chanteur et guitariste depuis la scène installée sur une place de la ville de Lincoln, à 300 kilomètres de Buenos Aires. Le papa l’a récupérée par la suite, se faisant huer par la foule: « hijo de puta » (fils de pute) ..

Source http://www.planetecampus.com/

2014

Share Button

 

2014

 

 

Je profite de ce début d’année 2014 pour vous souhaiter à vous tous, fidèles et chaleureux lecteurs du site , une excellente année 2014.

Que celle-ci vous apporte du bonheur, de la réussite dans vos projets et surtout une bonne santé. 

Fin du concours

Share Button

 

concours resultat

Jeu de fin d’année

Share Button

Bonjour à tous  , voici un petit jeu tout simple .

Vous avez  une guitare et vous aimeriez l’accorder facilement  ?

Tentez de gagner un accordeur chromatique tiger et un capodastre ( rien à voir avec l’accordage ) :) .

cadeau

Comment participer ?

Il vous suffit de :

=> Devenir fan de notre page Facebook 
=> Commenter ce statut sur Facebook en m’ expliquant pourquoi vous avez besoin de ces deux accessoires 

Simple, non ?

Vous avez jusqu’au mercredi 25 décembre 15h  pour participer. Je ferais un tirage au sort dans la foulée pour désigner l’heureux élu !!

 

 

 

Christophe Rime, sa nouvelle méthode : Tout sur la guitare blues

Share Button

 

Chris Rime guitariste, arrangeur, musicien et très bon pédagogue !

christophe rime Livre tout sur la guitare blues

Je me suis demandé comment vous présenter Christophe Rime, les mains posées sur mon clavier à réfléchir à la façon d’aborder la présentation de ce très bon guitariste qui fait sonner sa guitare IBANEZ avec gout sur ses albums , cet arrangeur dont le nom est associé à plusieurs musiques de jeux vidéos , ce pédagogue qui est également un auteur d’ouvrages très complet, qui avait déjà rédigé la méthode  »  Tout sur les gammes pentatoniques  » aux editions carisch disponible chez tous les bons revendeurs  ,vient de publier une nouvelle méthode consacrée cette fois au blues pour guitare électrique et acoustique toujours aux éditions Carisch .

 Le bouquin se présente comme un recueil de plans agrémenté de points théoriques et de clé qui émaillent les différentes parties du livre. Un CD audio avec des play-backs est inclus pour s’entraîner à jouer « comme un grand « 

 L’ouvrage est composé de 6 parties, avec des tablatures de blues standard, d’explication des accords utilisés et de leurs enrichissements, des principales gammes du style, l’utilisation des turnarounds ainsi que des exemples beaucoup plus avancées .

 Clairement il y a de quoi faire. Les plans sont faciles sans être redondant, ce qui est génial car parfois les méthodes spécifiques peuvent être soit trop lourdes, soit trop  » ras les pâquerettes « . Ce livre est une méthode pour s’enrichir et apprendre , au sens noble du terme : on y découvre une véritable porte d’entrée dans la pratique de la guitare blues .

 C’est donc à l’occasion de la sortie de cette méthode de blues pour guitare électrique et acoustique que Christophe Rime à répondu à mes questions et revient sur sa carrière.

christophe rime Livre tout sur la guitare blue

NB ) Si vous souhaitez acheter cette méthode elle est disponible sur le site amazon .  Tout sur la guitare blues par Christophe Rime

Interview donné par Chris Rime pour le site GuitarePourDebutant.fr

 1 ) Tout d’abord qui es-tu vraiment ?

C. R .  : Avant tout, je suis guitariste de sessions et de concerts, mais j’adore la pédagogie. J’ai commencé la musique quand j’avais à peine 10 ans. J’ai fait mes premiers concerts vers 13 ans et donné mes premiers cours vers 15. J’aime enseigner et transmettre.

 

2 ) Le mieux, c’est de t’écouter bien sur, mais avec quels mots définies-tu ta musique ? Quelles sont tes influences ?

C. R .  : Ma musique est très Rock et très Jazz, beaucoup de gens disent que je fais du Jazz-Rock, mais je ne vois pas ma musique comme ça. Je suis fasciné par les rythmiques du tandem Basse/Batterie, c’est pour cela que j’aime écrire des parties rythmiques complexes et les faire jouer par des virtuoses (Roger Biwandu, Marcus Miller, Michel Alibo, etc.). Je ne suis visiblement pas le seul à être impressionné par ce tandem puisqu’il y a déjà plusieurs milliers de téléchargements sur mon dernier CD. À moins que cela soit pour la guitare ;-)

Mes influences sont diverses, et ne proviennent pas toutes de guitaristes. J’écoute beaucoup de Blues, de Jazz et de Funk/soul. J’aime la construction du phrasé Jazz tout en aimant l’âpreté des plans de Blues.

 

3 ) Comment as-tu développé ton jeu ?

C. R .  : J’ai appris, comme beaucoup de musiciens, en repiquant les morceaux et les plans sur les disques. Je passais beaucoup de temps à apprendre les plans d’autres guitaristes. Plus tard, j’ai pris quelques cours de Bossa et de Jazz, qui m’ont permis de faire des progrès techniques et de développer mes connaissances en harmonie.

 

4 ) Quelles sont tes méthodes de travail ?

C. R .  :  Je travaille beaucoup, et je joue tous les jours une à deux heures de gammes pour me chauffer. Je joue ensuite pour mon plaisir, et là, j’essaye d’apprendre des choses (mise en place, technique, harmonie, inventer ou trouver des plans, etc.). Le reste de ma journée est consacré à la musique.

 

5 ) Aurais-tu des conseils pour les lecteurs du site GuitarePourDébutant.fr ?

C. R .  :  Apprendre à gérer le temps passé sur la guitare. La plupart des guitaristes que je rencontre, ont peu de temps à consacrer à la guitare, et manifestent le désir de s’améliorer rapidement. Les deux ne vont pas forcément ensemble. La solution réside souvent dans l’organisation du temps passé sur l’instrument. Il faut se munir d’exercices techniques efficaces qui vous permettent de vous chauffer la main rapidement. Il faut aussi trouver des morceaux dont la difficulté technique vous pousse à avancer, sans être toute fois inabordable. Il est important aussi de garder des plages de plaisir sur la guitare pour ne pas s’en dégoûter.

 

6 )  Parle nous de ta dernière méthode . Quelles raisons t’ont poussé à l’écrire ?

C. R .  :  C’est une méthode totalement consacré à la musique qui à déclenché ma passion pour la guitare : le Blues. Donc, une méthode importante pour moi. J’avais sorti un disque de Blues en 2005, dédié à Robert Johnson, dont je suis fan depuis tout petit (mon père et mon frère écoutaient ses premiers enregistrements sur vinyl religieusement). La méthode s’inscrivait dans cette continuité. Dans ce livre, je parle et je donne des plans de tous les autres guitaristes qui m’ont influencé : Big Bill Broonzy, John Lee Hooker, Johnny Winter, Al Johnson, BB King, Freddy King et tant d’autres.

 

7 ) Peux-tu nous parler de tes futurs projets  ?

C. R .  :  Je suis en train de produire un disque pour une chanteuse et j’écris une nouvelle méthode pour Carisch. J’enregistrerai un nouveau disque sous mon nom en 2014.

 

8 ) Question ouverte si tu as envie d’aborder un sujet précis , tout ce que tu veux , va y c’est le moment

C. R .  :  On ne vit qu’une fois, alors il faut faire les choses quand on en a envie et ne pas remettre au lendemain.

Site Officiel de Christophe Rime http://crimeprod.free.fr/

 

Bob Dylan aux enchères

Share Button

 

La guitare électrique de Bob Dylan, utilisée lors de son fameux concert de Newport en 1965 durant lequel il avait « trahi » le folk, sera mise aux enchères début décembre à New York, a annoncé jeudi la maison Christie’s.

bob dylan enchere
Cette guitare Fender Stratocaster de 1964, qui vient avec ses cordes d’origine, est estimée à entre 300.000 et 500.000 dollars.
Lors de ces enchères le 6 décembre, cinq textes de chansons de Dylan, datant de 1965-1966, seront également mis en vente, estimés chacun à entre 3000 et 30.000 dollars.

Mais c’est la guitare qui sera la reine du jour, associée à jamais à son passage du folk au rock, à l’occasion du festival de folk de Newport (nord-est des Etats-Unis). Un Dylan de 24 ans, connu pour ses chansons à texte et qui jouait traditionnellement avec un harmonica et une guitare acoustique, s’y produit le 24 juillet avec cette guitare électrique et plusieurs musiciens du Paul Butterfield Blues Band. Il est hué, sifflé, et quitte la scène après trois chansons. Mais il conquiert un nouveau public. 

La guitare et les textes avaient été laissés dans un avion privé utilisé par Dylan et son groupe dans les mois suivant Newport, et étaient conservés par le pilote de l’avion, Dylan n’ayant apparemment jamais répondu à sa question de savoir ce qu’il devait en faire. Il avait ensuite contesté leur authenticité avant de la reconnaître et d’accepter qu’ils soient vendus.

 

Source http://www.lefigaro.fr