Autobiographie de Pete Townshend

Share Button

L’autobiographie du chanteur et guitariste Pete Townshend, membre-fondateur du groupe de rock britannique The Who, sera publiée au mois d’octobre chez HarperCollins. Le livre, intitulé « Who I Am » (allusion au fameux morceau « Who Are You », repris comme générique de la série télé « Les Experts ») était en cours d’écriture depuis quinze ans.

Le guitariste des Who va publier son autobiographie le 11 octobre chez Harper & Collins. Intitulé Who I Am, le livre sera « la première histoire des Who vue de l’intérieur, depuis les débuts en école d’art, et les cinq décennies de tournées et de casse de guitares ». Pete Townshend, 67 ans, a produit onze disques avec les Who (le dernier, Endless Wire, est sorti en 2006), et sept albums solos.

Selon un résumé très synthétique de la maison d’édition, Pete Townshend envisageait déjà d’écrire ses mémoires à l’âge de 21 ans. Il les publiera finalement à 67 ans. Townshend voulait être sculpteur, ou journaliste, ou danseur, ou graphiste, il est devenu musicien, compositeur, auteur de fiction et marin. Entre autres anecdotes et excès, on apprendra qu’il aurait voulu que The Who s’appelle The Hair, qu’il a contribué à sortir le guitariste Eric Clapton de la cocaïne …

Comme le rappelle le NME, c’était en préparant ce livre – selon ses dires – que Townshend avait été arrêté en janvier 2003 par la police britannique pour avoir consulté un site pédophile payant. Townshend s’était alors défendu en expliquant qu’il écrivait son autobiographie depuis sept ans, et qu’il pensait « avoir été sexuellement abusé vers l’âge de 5 ou 6 ans quand j’étais sous la responsabilité de ma grand-mère maternelle, qui était à l’époque déficiente mentalement. Je ne sais pas clairement ce qui s’est passé, mais mon travail créatif tend à produire des zones d’ombres inquiétantes – visibles particulièrement dans Tommy. » La police confirma quelques mois après que le guitariste n’était en possession d’aucune image pédopornographique sur son ordinateur, et décida de ne pas l’inculper.

L’éditeur cite quelques « fun facts » à propos de l’auteur : ce sera l’histoire « d’un londonien et d’un Mod, qui voulait appeler The Who : The Hair ; qui cassa sa première guitare sur scène en 1967, par accident ; qui inventa l’empilement d’amplis Marshall, le feedback, et l’album conceptuel ; qui est partiellement sourd de l’oreille droite ; qui sauta à la suite de Keith Moon dans une piscine depuis le balcon d’un hôtel et qui faillit en mourir ; qui prit trop de cocaïne et qui faillit en mourir ; qui but beaucoup trop et qui faillit en mourir ; qui fit une « expérience hors du corps » sous LSD dans un avion et qui faillit en mourir ; qui est bannit à vie des hôtels Holiday Inn… »

 

Source : http://www.telerama.fr/ via http://www.7sur7.be

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées, adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. Plus d'info

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer

Lire les articles précédents :
Joe South, est mort à l’âge de 72 ans

Le guitariste, auteur-compositeur et interprète américain Joe South, est mort mercredi à l'âge de 72 ans, a indiqué jeudi 06...

Fermer